Littérature de l’Imaginaire

Titretrier par ordre décroissant Date uid de l'auteur
Un gars et son chien à la fin du monde

Ce récit serait le contenu d’un carnet rédigé par le héros, Griz, un jeune garçon qui vit avec ses parents sur une île des Hébrides. Il raconte son histoire en s’adressant à une photo d’avant la Catastrophe, la Castration. Car, pour une raison qui sera peut-être expliquée vers la fin, l’humanité s’est retrouvée stérile à part quelques rares individus.

FLETCHER C.A.
01/10/2020 48
Un homme d’ombres

C’est la première enquête de John Nyquist, détective qui apparaît ici dans sa ville natale et réapparaîtra dans les romans ultérieurs de Jeff Noon. Et cette ville, Soliade, est un monde à part. Elle comporte la partie éclairée en permanence, avec un ciel d’ampoules électriques qu’entretiennent des ouvriers spécialisés, les singes, partie nocturne, Nocturnia, où les seules lumières sont lunes et étoiles artificielles, et la zone frontière, Crépuscule, où règnent les ombres et où ne vivent que certains marginaux.

NOON Jeff
21/07/2021 48
Un jour comme les autres

Emily vit seule en Italie où elle passe ses journées à trouver le mot juste – elle est traductrice littéraire de métier – et à faire parler les chiffres qu’elle affectionne. Mais surtout, elle passe ses journées à attendre. 614 jours qu’elle attend. Presque deux années à se repasser en boucle la dernière journée d’Éric. En apparence un jour comme les autres. À essayer de comprendre. À ne pas pouvoir faire son deuil. Alain est reporter d’investigation au Soir, en Belgique. Il passe ses journées à enquêter, creuser, recouper les informations. Éric, il l’a connu.

COLIZE Paul
06/11/2020 7
Un jour, une étoile

Sans spoiler Saru et son clan vivent à M'Martre, cité en ruine partagée entre clans rivaux. Mais tous les clans vivent dans la peur des maraudeurs, monstres métalliques qui enlèvent les hommes de plus de six mille cinq cents septante jours... Le même jour, Saru perd son frère, enlevé par un maraudeur, et trouve une capsule tombée du ciel avec, à son bord, une créature étincelante à la voix d'ange. Cette créature lui fera découvrir la réalité de son monde et le danger qui les menace tous, danger que Saru et elle devront conjurer.  

MARCASTEL Jean-Luc
25/03/2019 48
Un reflet de lune

Ce roman est la suite d’Un éclat de givre, et se passe donc dans le même Paris post-apo dont nous allons découvrir la variété, de nombreux quartiers que n’avait pas encore présentés notre héros, confronté de nouveau à une menace contre toute la ville, à laquelle s’ajoute une menace personnelle liée à la multiplication de sosies, ou plutôt de clones, criminels.

FAYE Estelle
19/06/2021 48
Un regard en arrière

Ce roman est une des nombreuses utopies d'anticipation que, même si l'étymologie pourrait nous y pousser, on ne peut qualifier d'uchronies, même quand la date proposée a été dépassée sans réalisation des « prédictions » du roman. Et même si la quatrième de couverture voit, non sans que les expériences récentes le justifient, un relent totalitaire dans ce rêve d'un État surpuissant mais au service de tous, je pense sincèrement que le risque et le relent sont nettement moins puissants que dans les utopies de Thomas More et de Campanella.

BELLAMY Edward
11/02/2015 48
Un souvenir de Loti

Loti et Marjorie sont allés à la découverte de Nopal, le monde utopique où vivent des artistes, des créateurs de toutes les espèces, dans une harmonie et une liberté uniques dans toute la galaxie. Bien qu’acceptés comme nouveaux habitants de la planète, ils n’ont plus qu’à réussir le Passage qui fera d’eux des Nopaliens.   Mais le roman peut-il être si simple ? C’est un roman de Philippe Curval, alors les surprises ne manquent pas...   Un souvenir de Loti, par Philippe Curval, La Volte, collection Eutopia, 2018, 137 p., couverture de Gosia Herba, 8€, ISBN 978-2-37049067-4

CURVAL Philippe
17/12/2018 48
Underground

Ce thriller fantastique, qui n’est pas sans faire penser à « Candyman », fait habilement coexister deux types d’horreur bien distincts, qui se renforcent l’un l’autre. Il s’agit d’une part de l’horreur purement surnaturelle, avec maison hantée et spectres vengeurs à la clef, qui justifie la présence de ce livre dans les pages de « Phénix Web », et d’autre part de l’horreur non moins terrifiante de l’esclavagisme tel qu’il a sévi dans le sud des Etats-Unis (au moins) jusqu’à la Guerre de Sécession.

SPECTOR Craig
27/11/2007 2
Underground Airlines

Ce livre est bâti comme un roman policier, avec le héros qui découvre progressivement nombre de vérités inattendues, non comprises celles sur lui qu’il raconte progressivement. Mais, à cause du sujet traité, l’esclavage et le traitement des noirs, du fait que l’auteur est blanc, se pose la question de savoir dans quelle mesure sa relation du point de vue d’un héros noir est valide.

WINTERS Ben H.
23/01/2019 48
Une braise sous la cendre

Autrefois, l’empire était partagé entre les érudits, cultivés, gardiens du savoir, et les martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l’Empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d’écrire s’expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d’élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté…  

TAHIR Sabaa
28/11/2015 74

Pages