Littérature de l’Imaginaire

Titretrier par ordre décroissant Date uid de l'auteur
Tour des illusions (La)

C’est de la science-fiction du modèle « gore » illustré autrefois par les cauchemars de Brussolo, avec savant fou, riche criminel, monstre doté d’une intelligence prodigieuse par une expérience démente, société paranoïaque et lois « sécuritaires » qui assassinent les pauvres... Et l’annonce d’une société secrète, les Usuriers, qui n’apparaissent que par allusions dans ce récit mais dont la recherche fera l’objet des suites annoncées.

HAUCHECORNE Anthelme
14/06/2012 18
Tour du Freux (La)

Peut-on classer en fantasy ce roman d’un monde ancien, habité par des « dieux » animistes plus ou moins grands, qui auraient succédé à d’Anciens Dieux dignes de mondes lovecraftiens ? Où les pouvoirs de ces dieux reposent sur l’énergie que leur fournissent prières et sacrifices et où les dits dieux doivent gérer leur dépense d’énergie et ne peuvent réaliser leur volonté que de la façon la moins coûteuse possible ?  

LECKIE Ann
27/11/2020 48
Tours de Samarante (Les)

Paru précédemment en grand format dans la collection Lunes d’encre chez Denoël, Les tours de Samarante est le premier roman de Norbert Merjagnan. Histoire de science-fiction se passant dans un lointain futur où la civilisation a atteint un certain degré de technologie et en a perdu une grande partie. La civilisation se découpe en deux parties : ceux qui vivent dans les cités comme Samarante et ceux qui vivent dans l’Aliène, régions désertiques entourant les cités.

MERJAGNAN Norbert
07/05/2011 3
Tous les oiseaux du ciel

Comme je l’ai écrit ailleurs, un livre qui commence par l’évocation favorable de Robert A. Heinlein et de ses juvéniles ne saurait être totalement mauvais. Il est même, finalement, assez intéressant, surtout si on prend en compte ce qui le différencie de son modèle et qui n’est pas, comme on pourrait le croire, l’utilisation de la magie, que RAH a su faire intervenir, non seulement dans Route de la gloire, mais aussi dans Magic, Inc. (non traduit) et dans certaines nouvelles.

ANDERS Charlie Jane
13/09/2018 48
Tous malades

Distribution de sacs vomitoires Je ne suis pas un fana du gore and porc ; les yeux qui sortent des orbites ne me ravissent point ; je goûte peu les mares de sang ; quant à la notion d’élégance, je n’en trouve guère aux viscères s’échappant d’une robe en dentelles, fût-elle de Calais. C’est dire si, A PRIORI, je suis un mauvais lecteur de ces poèmes sanguinolents, à l’usage des halloween-agers.  

GAIMAN Neil, JONES Stephen
19/11/2006 18
Tous ne sont pas des monstres

Et si les émeutes qui ont secoué la France en fin 2005 avaient été fomentées par des extrémistes adeptes du surnaturel ? Face à cette menace qui se matérialise sous la forme d’un Djinn (pas un 501 !), notre héros, Nathan, quémandera l’aide d’un Gollem. (Et pas Gollum qui n’a rien à faire dans cette histoire, mais alors rien à faire.) Et voilà, c’est tout.

TABACHNIK Maud
12/10/2007 11
Tout ce qui tombe du ciel

Un village franchouillard qui sombre dans la folie à cause d’un caillou tombé du ciel. Parfois long, souvent drôle, un livre qui remplit l’objectif de l’auteur.

MIZIO Francis
10/04/2017 5
Tout le cimetière en parle

Mini-recueil de 107 pages de nouvelles caustiques et iconoclastes sur l’idée de la mort. Certaines ne font pas une demi-page. A ne lire que si on est bien en ordre avec l’idée de l’au-delà et pas tracassé par le sujet, pas coincé par des codes et des sacralisations. J’ai surtout apprécié :  la fable exotique : le fatalisme où quand votre heure est là, rien ne sert de retirer la pile de l’horloge !  Aloïs A. : je lui ai trouvé beaucoup de tendresse.  Pas de post-it pour Bobby : où quand votre vie est évaluée et à votre décès, chaque chose a son prix. Décapant.

GUILLAUME Marie-Ange
27/09/2012 17
Tout sur le zéro

Cette petite historiette de la vie, des rencontres et amours de quelques « addicts » au jeu, plus précisément à la roulette et au zéro de la roulette, ne prétend ni fournir une thèse générale sur l’addiction ou sur la société, ni donner une réplique optimiste au Joueur de Dostoïevski, tout juste présenter une petite comédie de mœurs dans une ville imaginaire de province presque aussi caricaturale que celles qui existent...  

BORDAGE Pierre
06/09/2017 48
Tout sur le zéro

Pierre Bordage ne se lance pas dans un traité de mathématique : il explore le monde particulier des joueurs de casino !

BORDAGE Pierre
21/09/2017 5

Pages