Littérature de l’Imaginaire

Titre Datetrier par ordre croissant uid de l'auteur
d'ESTIENNE d'ORVES Nicolas 01

A l’occasion de la sortie de son livre "Les derniers jours de Paris", chez XO, Brice Depasse (Lire est un plaisir) s’entretien avec Nicolas d’Estiennes d’Orves. Brice Depasse 1—> style="float:left;"> style= " margin-left:5px; font-size: 8pt ; font-family:Verdana, Arial, Helvetica, sans-serif; color: #999; background-color: #FFFFFF ; " > D’ESTIENNES D’ORVES - Brice Depasse 1 TOUT LE TEXTE/ D'ESTIENNES D'ORVES - Brice Depasse 2—> style="vertical-align: middle; height:25px;"> style="float:left;"> style= " margin-left:5px; font-size: 8pt ; font-family:Verdana, Arial,

d’ESTIENNE d’ORVES Nicolas
28/05/2009 18
BIZIEN Jean-Luc 01

Comment peut-on te présenter ? Qui es-tu ?

BIZIEN Jean-Luc
15/05/2009 14
DUFOUR Catherine 01

Dis-nous quelque chose à ton propos ? Qui es-tu ? Née dans les sixties, Parisienne dans les 70’, rôliste dans les 80’, technoïde dans les 90’, publiée dans les 00’, écrivain toujours. Deux yeux, deux ordinateurs, deux fils, un nez, un homme et un chat. A quel âge as-tu commencé à écrire ? A sept ans. Mais si je n’ai pas écrit plus tôt, c’est que je ne savais pas le faire. J’ai toujours été fascinée par les livres. Je sentais des mondes derrière ces lignes grises. Te souviens-tu encore de tes premiers textes ? Que sont-ils devenus ?

DUFOUR Catherine
30/04/2009 14
ROLLIN Jean

Nous sommes au salon du livre de Paris, sur le stand des éditions Edite, où vient de paraître le dernier livre de Jean Rollin, et où le cinéaste-écrivain, entre deux signatures, nous a accordé une petite interview. Jean Rollin, peux-tu nous parler de tes « Mémoires d’un cinéaste singulier » ? Difficilement, car je n’aime pas parler de moi et c’est mon histoire… Le titre est excellent ! Il n’est pas de moi, mais de mon éditeur — sauf le début « Moteur, coupez ! » Qu’y racontes-tu ? L’itinéraire du cinéaste, agrémenté de quelques digressions personnelles.

16/04/2009 18
GENEFORT Laurent 03

Interview de Laurent Genefort réalisée le 7 mars 2009 à la Foire du Livre de Bruxelles. Tu as annoncé que la collection TSF reprendrait des livres de SF des années 30 à 70. Mais les années 30 sont plutôt marquées par la SF anglo-saxonne. Trouvera-t-on autant d’auteurs anglo-saxons que francophones dans la collection ?

GENEFORT Laurent
02/04/2009 3
LORUSSO Adriana 01

Dis-nous quelque chose à ton propos ? Qui es-tu ? Je suis une travailleuse migrante de luxe. J’ai étudié les langues en Italie, pour découvrir qu’il n’y avait pas de débouchés, à part les travaux saisonniers : trois mois ici, deux mois là. J’ai envoyé des C.V. partout et, bizarrement, la première réponse était celle de la Commission Européenne qui était à la recherche désespérée d’interprètes simultanés. C’était si difficile d’en trouver, à l’époque, qu’ils étaient disposés à les former. J’ai travaillé comme interprète simultanée pendant cinq ans.

LORUSSO Adriana
17/03/2009 14
MAGNIN Florence 01

Phenixweb : Bonjour Florence. Florence Magnin : Bonjour, La première fois que nous nous étions vus, c’était à Rennes, en 2003. L’aventure commencait tout juste pour Emilie. Aujourd’hui, le cinquième et dernier tome de la série vient de sortir. Pas trop dur de dire au revoir à celles et ceux qui ont bercé ton imaginaire pendant tant d’années ?

MAGNIN Florence
05/03/2009 18
GUDULE 01

Bonjour Gudule. Bonjour. Parlons un peu de tes pseudos. Au départ, c’était simple. Il y avait Anne Duguël pour les adultes et Gudule pour la jeunesse. Maintenant Gudule, c’est aussi pour les adultes. Pourquoi avoir changé la donne ? Ça n’a pas été mon choix, mais celui d’un éditeur. Et, le plus drôle, c’est que les deux fois, il s’est agi du même. Quand j’ai commencé à publier en 1987, pour moi, c’était évident que toute ma production serait signée Gudule puisque, depuis longtemps, c’était mon pseudo en tant que journaliste. D’ailleurs, tout le monde m’appelait comme ça !

GUDULE
04/02/2009 14
BONELLI André-Jean 01

Dites-nous quelque chose à votre propos ? Qui êtes-vous ?

BONELLI André-Jean
09/01/2009 14
GUILLAUME Céline 01

Tu as eu une année difficile au niveau de l’édition, je crois. Comment gères-tu cette période ? Cela t’a-t-il permis de réfléchir à ton métier d’écrivain, et surtout de continuer à écrire ?

GUILLAUME Céline
12/12/2008 14

Pages