VONARBURG Elisabeth

Silence de la cité

Après une épidémie et différentes catastrophes qui ont provoqué la disparition presque totale de la civilisation et des mutations génétiques, il ne nait pratiquement plus que des filles. Quelques survivants se sont réfugiés dans des Cités automatisées et essayent de maintenir la culture scientifique tandis qu’à l’extérieur, dans les quelques communautés rivales voire ennemies entre elles, les mâles ont réduit les femmes en esclavage. Née dans une des Cités des expériences des savants qui s’y sont réfugiés, Elisa est dotée de capacités nouvelles, dont celle de changer de sexe.

Type: 

Chroniques du pays des Mères

Le pays des Mères est un monde matriarcal où l’harmonie n’est que de surface. Un très beau récit.

Type: 
S'abonner à RSS - VONARBURG Elisabeth