Des images et des bulles

Titre Datetrier par ordre croissant uid de l'auteur
Du rififi chez les Clébards

Une rue, un soir, la lune écarlate frappe le bitume et Dick tombe sur l’horrible crime. L’éventreur de chiennes a de nouveau frappé. La pauvre caniche n’a pas fait long feu. Ses tripes jonchent l’asphalte et son sang abreuve les égoûts. Soudain, deux chiens policiers débarquent. Dick est un coupable tout trouvé. "Mais je n’ai rien fait" hurle-t-il dans une nuit muette. Rien n’y fait. Dick s’enfuit, coursé par les molosses. Une route à traverser, des phares qui lui éclatent les yeux et un pare-choc qui lui percute le bide. Dick valdingue dans les égoûts.

POL Jean-Christophe
29/03/2009 18
Diary of Inhuman Species

A l’instant où je vous parle, la Terre connaît l’invasion extra-terrestre la plus incroyable de toute son histoire. De toutes parts, des créatures plus ou moins difformes circulent librement. Elles se cachent dans la nuit, se faufilent dans les bois ou atterissent dans un champ avant de dispraître brutalement. Des témoignages du monde entier relatent les faits. Fort heureusement, l’Humanité réagit. Le Bureau of Alien Species est sur le coup. Il traque la bête, la chope et l’enferme en lieu sûr.

STAN
27/03/2009 18
LACAN Patrick 01

Phenixweb : Patrick Lacan, bonjour. Patrick Lacan : Bonjour. Avant d’entrer dans la vif du sujet, parle-nous un peu de toi, de ton parcours et de tes envies ?

23/03/2009 18
Tristes utopiques

S’appuyant à chaque fois sur un article de presse, Patrick Lacan invente notre futur. Prenons un certain article de mars 2006 paru dans le journal "Le Monde". On y parle des émeutes de 2005, d’une jeunesse qui ne croit plus en rien et qui s’attaque aux symboles du pouvoir en place. Aussitôt, une ville naît dans l’esprit de Patrick Lacan. Une ville, comme toutes les villes, où des jeunes, l’arme au poing, traquent les derniers adultes encore en vie. Comme ça ils resteront éternellement jeunes et ne seront pas influencés par tous ces vieillards inhumains. Quelle triste utopie !

LACAN Patrick
23/03/2009 18
Capra Carnifex

Le professeur Morin emmène en randonnée dans les Alpes, Piczulski, pour ses qualité de dessinateur. Le premier accorde une oreille particulière aux contes et légendes attachées à cette haute montagne. Féru de cryptozoologie (science qui s’attache à l’étude objective des animaux légendaires), il rêve de rencontres extraordinaires tandis que son camarade se pense parti pour 3 jours de rando tranquille.

DUCATEZ Gautier
21/03/2009 18
Droit dans le mur

Qui ne recueille pas de gentils conseils de son entourage sur ce qu’il devrait faire et surtout ce qu’il ne faut pas faire ou plus faire. Un album vivifiant et bourré d’autodérision qui nous fait nous sentir moins seuls dans notre lutte quotidienne contre la morosité engluante du quotidien. Dans une société sacralisant la sociabilité, la communication, la bonne décision, l’efficacité, la vie saine et la perfection en particulier capillaire, comment assumer d’être le « voisin de table de la mort » ou auteur de BD face à son banquier.

FABCARO
19/03/2009 18
Odi's blog 1.0

  Une BD muette de 128 pages, excellente, pleine de grâce et de poésie. On adhère de 3 ½ ans à 37 ans et c’est pas du flan, j’ai constaté. Un vrai pied à partager avec les petits et les grands. Avec les petits, c’est magique de les voir choper plein de choses et c’est une super amorce pour leur faire découvrir ou redécouvrir nos contes classiques et de grandes pages du cinéma.

GARCIA Sergio, MORAL Lola
17/03/2009 18
Talisman T1

Le père de Tara, auteur de romans en panne, boucle miraculeusement son dernier livre après la découverte par sa fille d’un coffret mystérieux au grenier. Suite à une séance de signatures, il s’éffondre et tombe dans un coma profond atteint par un mal inconnu. Dès lors, Tara n’a de cesse que de découvrir le remède pour sauver son père, accompagnée par son ami Tom. Une vrai réussite graphique et scénaristique pour ce premier opus, on attend impatiemment la suite.

DEBOIS François
15/03/2009 18
Omnopolis T3

La tour des frères du Calice s’est transformée en une gigantesque unité centrale, reliant tous les univers les uns aux autres. En s’y connectant, le Grand bibliothècaire est devenu indestructible. Même si tout le monde s’y met pour l’arrêter. Les Forces de l’ordre, les Soeurs de la lame, même les Frères du Calice. En vain, puisque, du fait de sa connexion avec chaque monde, chaque temps, le Grand Bibliotécaire anticipe toutes leurs actions. Prenons un policier qui tire sur lui, il l’élimine avant même son coup de feu. Une Soeur l’attaque dans le dos, il se retourne déjà.

LAINE Jean-Marc
13/03/2009 18
Omnopolis T2

Comme le dit la première page de ce deuxième tome, "Les auteurs de Tessa tapent l’incruste à Omnopolis". Et pourquoi ? Parce que le dessin et l’action de cette bd sont du pur bonheur en barre - du 90 % cacao, excusez du peu ! En effet, cette bd est une tuerie d’un point de vue graphique. Après un premier tome de découverte, voici que tout une ville mêlant Fantasy et SF se dessine sous nos yeux ébahis. J’en ai beaucoup plus appris sur les personnages, leurs buts et les enjeux de l’histoire. Un peu trop de blabla, par endroits, d’ailleurs. Le premier tome était 100 % action.

LAINE Jean-Marc
11/03/2009 18

Pages