Littérature blanche

Titretrier par ordre décroissant Date uid de l'auteur
Nuit à New York (Une)

  Quand on demande à une fille d’être sa copine de 5 minutes pour ne pas perdre la face devant son ex, celle qui vous a lourdé comme un nul et que vous pleurez à chaque respiration, c’est l’effet papillon qui entre en jeu. Voilà comment Nick, batteur hétéro dans un groupe de punk gay, découvre Norah, juive américaine des beaux quartiers, fille de producteur de disques… et accroche en quelques heures. Ce livre est ou court ou on le lit d’une traite… ou les deux. Chaque chapitre est à « une voix » : soit la vision de Nick soit celle de Norah.

LEVITHAN David, COHN Rachel
02/06/2012 17
Nuit blanche au lycée

Ce samedi après-midi, Lana est collée. Elle s’en moque car elle va enfin revoir ce week-end Jérémy, dit Creep, son amoureux. Alors qu’elle lui fait visiter incognito son lycée, ils surprennent, dans les couloirs, des hommes armés qui les capturent. Contrainte d’explorer pour eux les souterrains de l’établissement afin d’y trouver des documents anciens, Lana réussit à leur échapper et découvre les intentions réelles de ces preneurs d’otages tout en fédérant autour d’elle des alliés inattendus… Retrouvez Lana, l’héroïne de Décollage immédiat, dans ce nouvel opus haletant !

CLAVEL Fabien
30/04/2013 14
Nuit de feu (La)

Éric-Emmanuel Schmitt est un dramaturge, nouvelliste, romancier et réalisateur français naturalisé belge, né le 28 mars 1960 à Sainte-Foy-Lès-Lyon.

SCHMITT Éric-Emmanuel
16/03/2017 113
Nuit des anges (La)

Il aura fallu le décès d’un ancien camarade pour qu’Alice, jeune divorcée mère d’un garçon autiste, se décide à revenir à Perros-Guirrec, la ville de son enfance. Si elle a tardé à revenir, c’est que les années l’ont détachée de ses parents et qu’elle reste marquée par la disparition inexpliquée de sa meilleure amie d’enfance et sœur de son amour de jeunesse. Sur place, elle ne tarde pas à constater que ses parents ont bien changé, que son père affiche une bonhommie de façade et que sa mère est distante, ailleurs, assommée par un lourd traitement.

TOMMASI Anna
28/03/2022 118
Nuit sans fin

Une nuit à New York, deux gamins qui viennent de faire une farce à un individu peu aimable, découvrent dans un entrepôt désaffecté le corps d’une jeune femme décapitée. Elle est bientôt identifiée comme étant la fille unique d’un milliardaire sans scrupule qui a fait fortune dans l’informatique. Peu de temps après, c’est au tour d’un ancien avocat véreux vendu à une famille mafieuse, cloîtré dans sa maison bardée de système électronique, de se faire couper la tête, tête qui là encore disparait. Puis celui d’un oligarque russe malgré ses nombreux gardes du corps.

PRESTON Douglas
29/08/2019 118
Nuit sombre et sacrée

A la création de son nouveau flic, l’inspectrice Renée Ballard, cantonnée au quart de nuit pour avoir témoigné contre un de ses supérieurs, on se doutait bien qu’à un moment, l’auteur serait tenté lui faire croiser le chemin de son enquêteur fétiche Harry Bosch. Alors qu’il aura fallu des années avant que Bosch s’associe à son demi-frère Mickey Haler, dès le deuxième roman mettant en scène Ballard, les deux policiers se retrouvent face à face. Chacun d’eux étant têtu, acharné, jusqu’au-boutiste dans leur enquête, on s’attend forcément à des étincelles.

CONNELY Michael
10/10/2022 118
Oeil du chien enragé (L')

Voici un polar original d’une auteur japonaise, dont l’action a pour base les conflits entre les différents clans de yakuzas, qui se déchirent à coups de meurtres et d’attentats.

YUZUKI Yuko
26/12/2022 118
OEuvres d'humour

Mon très estimé confrère Marc Van Buggenhout vous a entretenus récemment de l’Autodictionnaire Voltaire d’André Versaille, paru chez le même éditeur. Une remarquable préface y précédait une passionnante série de citations thématiques.

28/01/2014 4
Ombre d'un géant (L')

Faisant suite au titre Le dernier match de River Williams, mais pouvant se lire sans problème seul, L'ombre d’un géant est issu de la plume de Vincent Radureau, journaliste sportif sur Canal entre autre.

RADUREAU Vincent
22/10/2021 118
Ombre des autres (L')

Il envisageait de changer de file quand le visage d'une fillette apparut dans le pare-brise arrière, parfaitement encadré par les autocollants écaillés. Elle semblait avoir cinq ou six ans. Visage lunaire, joues roses. Fins cheveux blonds rassemblés en deux couettes hautes. La première chose qu'il se dit, c'est qu'elle aurait dû être attachée. La deuxième fut : Izzy.

TUDOR C.J
24/03/2022 123

Pages