Littérature blanche

Titretrier par ordre décroissant Date uid de l'auteur
Nickel Blues

Deux fils d’une famille d’apparence normale, viennent de passer un mois de vacances seuls dans la maison familiale. Ils ont fait la fête et la maison est dans un tel état qu’ils se demandent comment ils vont pouvoir nettoyer tout ça (capotes accrochées aux plantes vertes, murs badigeonnés de ketchup, canari calciné dans le micro-onde…) Surtout qu’on ne peut pas dire, mais ce sont deux gros fainéants. Ils décident de kidnapper une femme qui va leur arranger ça. Et c’est là que le roman dérape. Ils sont poursuivis par le mari complètement déjanté et qui collectionne les pompons de pantoufles.

MONFILS Nadine
25/03/2008 14
Nobody

Si l’envie vous prend de jouer au chat et à la souris avec un serial killer, dites-vous bien que vous serez toujours la souris. L’avertissement, qui vaut pour tout le monde, ne semble avoir aucune prise sur John Wayne Cleaver. Obsédé par les tueurs en série, celui-ci n’a en effet aucun scrupule à entrer dans le jeu. Il faut dire que John a un atout de taille dans sa manche : des pulsions homicides incontrôlables. Il lui arrive en effet à lui aussi, de temps à autre, de se transformer en monstre assoiffé de sang.

WELLS Dan
29/11/2013 7
Nocturne

1er novembre 1990. Alors qu’elle vient de triompher dans son interprétation du Carnaval des animaux, on retrouve dans sa magnifique demeure de Philadelphie la violoncelliste Christa-Marie Schönburg, près du corps ensanglanté de son psychiatre. Dans la pièce, éclairée aux chandelles, résonne le Nocturne en sol majeur de Chopin, la musicienne est à son instrument, les cordes et l’archet ruisselant du sang de sa victime. Une image que Kevin Byrne, dont c’est la première affaire, n’oubliera jamais. 1er novembre 2010.

MONTANARI Richard
25/01/2014 7
Noémie Goudal, photographe

Percevoir, la collection dédiée aux talents émergents de la photographie.

LOGE Guillaume
08/09/2022 14
Noir canicule

Un roman noir, brûlant, et parfaitement réussi.

CHAVASSIEUX Christian
30/06/2021 5
Noir qui infiltra le Ku Klux Klan (Le)

Ceci est une histoire vraie, celle d'un jeune policier de 22 ans, Noir, qui un jour, répond à une annonce dans un journal et se retrouve à infiltrer ce groupe extrémiste. On est dans les années 1970. En fait, un témoignagne comme cela ne se critique pas : ce n'est pas une oeuvre de littérature mais un reportage. Et on découvre qu'au XXe siècle, les infiltrations étaient à la fois plus faciles - car les réseaux sociaux n'exposaient pas notre visage partout et la communication passait plus lentement - et plus compliquées - tout était plus lent.

STALLWORTH Ron
30/10/2020 17
Nombre 77 (Le)

Alors qu’il pensait être parvenu à retrouver un semblant de vie paisible après la perte tragique de sa fille, Terence Dale, barman ordinaire d’une petite ville perdue de l’Arizona, voit son existence basculer le jour où lui parvient une mystérieuse lettre.Une lettre ne comportant que le logo d’une île étrange et un nombre, le nombre 77. Désormais hanté par ce nombre, Terence devient la proie d’hallucinations effroyables et de terrifiants chuchotements dans l’obscurité. Nuit après nuit, cauchemar après cauchemar, l’île l’appelle…

AREND Alexis
20/01/2022 122
Normal

Dérive vers la folie

ELLIS Warren
20/09/2019 54
Nos monstres

Un homme est retrouvé mort à la sortie d'un pub des Midlands, son corps lacéré de coups de couteau. Un ex-taulard, condamné pour viol. Chargée de l'affaire, l'inspectrice Kim Stone débusque rapidement la coupable : Ruth, une ancienne victime. Simple vengeance ? Sauf que quelque chose ne colle pas.Pour comprendre les raisons de ce passage à l'acte, la policière se tourne vers Alex Thorne, une psychiatre reconnue qui suivait Ruth depuis des mois.Dès lors, leurs chemins n'en finissent plus de se croiser.

MARSONS Angela
22/07/2021 123
Nos vies romancées

« Les livres que je voudrais évoquer ici m’ont infiniment aidé. Au moment où je les ai lus, bien sûr, mais aujourd’hui encore. Je les relis à intervalles réguliers. On appelle cela des « livres de chevet ». Carson McCullers, Françoise Sagan, Roland Barthes, Fritz Zorn, Sarah Kane et Jean Rhys : quatre femmes, deux hommes ; quatre étrangers, deux Français. Au total, l’inventaire ne dit pas grand-chose car je n’ai pas cherché d’équilibre. Les choses se sont distribuées simplement. Au gré des objets de mon affection.

CATHRINE Arnaud
08/10/2013 14

Pages