Littérature de l’Imaginaire

Titretrier par ordre décroissant Date uid de l'auteur
À chacun son monstre

Micky Papoz est un ancien habitué des conventions et fanzines dont je découvre les œuvres assez récentes dans ce volume. Un florilège de nouvelles angoissantes, plus ou moins classiques : une évocation de Gilles de Rais, cinquième épisode de ses « Damnés », et différentes nouvelles parues en anthologies ou revues entre 1987 et 2000 ou inédites, qui rappellent les limites du monde connu et rationnel et les possibilités inquiétantes qui se cachent au-delà de ces limites...  

PAPOZ Micky
20/11/2014 48
A corps perdu

Roïn Venkoo travaille pour les Défunts, un organisme qui gère la mort. Celle-ci n’est plus définitive, car il suffit de se faire numériser pour retrouver un corps. Que celui-ci soit réel ou virtuel. Le travail de Roïn est simple et monotone, jusqu’au jour où sa directrice lui confie une enquête sur une vague de suicides frappant… les morts ! Phénomène naturel ou terrible machination ?

LENCOU Antoine
09/07/2014 5
À cœurs battants

C’est le récit des émotions et des peurs de quelques adolescents pris dans l’horreur de la répression brutale (litote) d’une manifestation. Venus manifester ou témoigner à une manifestation, quelques jeunes, dont un clochard avec son chien massacré par les CRS déchaînés, vont vivre des heures d’horreur, dans notre monde de la loi d’urgence permanente et de la brutalité généralisée. Quelques interludes présentent un officier de police raisonnable, qui essaye de limiter les excès et libérera l’un des héros, mais la manifestation n’est qu’une extrapolation de celle du 1er mai dernier.  

BOUSQUET Charlotte
05/12/2018 48
A l'assaut des ténèbres, les portes du temps T1

Pour son onzième anniversaire, juste avant Noël, Will Stanton voulait simplement qu’il neige. Mais ce qui lui est révélé ce jour là bouleverse sa vie à jamais. Il est le dernier des immortels, il détient des pouvoirs prodigieux et doit réaliser une tâche périlleuse dont la survie du monde dépend ! Will parviendra-t-il à accomplir sa quête alors que les puissances obscures des ténèbres ont juré sa perte ?

COOPER Susan
05/04/2008 17
A l'est du Cygne

Pour moi, Michel Demuth, c’est d’abord le traducteur de mon livre préféré, c’est-à-dire Dune. Comme les nouvelles n’ont jamais été ma tasse de thé dans le passé, pas plus que les auteurs français, j’ai quasi raté tous les textes de Michel Demuth. Avec néanmoins une exception : Les galaxiales, sorti en son temps chez J’ai lu, qui doivent toujours se trouver dans ma bibliothèque et que je n’ai jamais ouvertes !

DEMUTH Michel
11/01/2011 3
A l'heure où je succombe

Pour fêter la fin de leurs examens, quatre amis, Julien, Valérie, Thomas et Lou, décident de passer une semaine loin de tout dans la maison familiale du premier. Une maison dans laquelle il n’a plus remis les pieds depuis de longues années, depuis la disparition mystérieuse de sa soeur aînée Camille. Fugue ? Durant toutes ces années, sa famille n’a cessé d’espérer son retour.

FAVARD Jean-Pierre
27/06/2018 118
A l'ombre des pleurs

 

GUILLOT Cécile
10/06/2012 18
A l'orée sombre

Il existe à la lisière de notre monde un univers où le peuple des fées vit et nous observe. Cette frontière est fluctuante, ce qui occasionne de nombreuses rencontres. C’est autour de cette limite qu’Elisabeth Ebory situe ses nouvelles, à l’orée des deux mondes. Comme le peuple fée est loin d’être bienveillant et insouciant, mais est au contraire dur et violent, il entraîne bien souvent les humains à leur perte.

EBORY Elisabeth
17/05/2009 5
A la droite du Diable, Danny Valentine T3

  Pour faire les choses simplement (hum hum), après le deux puis le un, ben j’ai enchaîné sur le troisième volume… Cherchez la logique ! « A la droite du Diable » reprend la trame du premier : le Diable force Dante et Japhrimel à reprendre un travail pour lui et pour 7 années humaines. Dante va vivre les événements comme de véritables trahisons, sa foi en Japh, sa confiance dans les dires et les gens vont se trouver très très mal malmenées. Pour arriver à elle-même se faire du diable un ennemi implacable.

SAINTCROW Lilith ou St CROW Lili
23/12/2011 17
À la pointe de l’épée

Si j’avais encore besoin d’une preuve que la fantasy est une branche de la littérature mainstream, ce roman picaresque, plus proche de Walter Scott ou d’Alexandre Dumas que de Tolkien, de Dunsany ou du Howard de Conan, avec une part de critique de la société britannique du dix-huitième siècle à la manière de Jane Austen, et du camouflage d’un pays imaginaire digne du Prisonnier de Zenda, toutes œuvres « reconnues » comme « littéraires », me confirmerait dans ma perception du gouffre entre le bloc « littéraire » mainstream-fantasy et le bloc spéculatif SF-fantastique.  

KUSHNER Ellen
29/06/2021 48

Pages