I spit on your grave de Steven R. Monroe

Il y avait longtemps que je n’avais pas vu un film trash.

Une jeune auteure s’isole dans un chalet au beau milieu d’une forêt.

Du calme, de la solitude c’est tout ce qu’elle réclame pour trouver l’inspiration.

Seulement, cinq hommes ne l’entendent pas de cette oreille.

Ils l’agressent avec une violence inouïe et l’humilient par tous les moyens.

Ils la laissent pour morte et, contents de leur forfait et sûrs et certains qu’elle est morte, ils effacent toute trace de cette pauvre femme.

Lorsqu’elle réapparaît en laissant de subtils détails sur le sillage de ces hommes, la vengeance est prête à frapper.

La mort implacable et calculée va s’abattre sur eux.

Remake d’un film des années 70, cette nouvelle mouture est sans nul doute bien meilleure.

La raison principale est que la censure est plus tolérante et bien sûre, la technologie a fait un pas en avant.

Nous avons affaire ici à un survival/payback terrible.

La scène de l’agression de cette jeune auteure est d’une cruauté que je n’ai rencontrée que très rarement.

Évidemment, la vengeance est à la hauteur de ce qu’elle a subi et cela va très loin.

Ce film est pire que le remake de La colline a des yeux d’Alexandre Aja.

La réalisation est forte, efficace et nous imprègne bien de l’atmosphère très lourde du film.

Petit budget pour grands effets.

Bien entendu, je le déconseille aux âmes sensibles ainsi qu’aux enfants.

Attendez un instant, je dois avoir une chtite bande-annonce.

J'ai mieux, mais c'est plus cher. Le red band trailer.

Sections: 
Type: 

Ajouter un commentaire