I Wish de John R. Leonetti

 

Une étudiante en mal d’amour est persécutée par ses camarades de l’établissement.

Son père, sorte de ferrailleur à moitié paumé, découvre une boîte avec d’anciennes écritures chinoises.

Comme sa fille étudie le chinois, il la lui offre.

Mauvaise idée. La boîte recèle un terrible secret.

Que dire ? Ma première impression a été : un film prépubère pour une bande de boutonneux accros à Facebook.

Mon impression avait été la bonne. Le film est juste bon pour ceux qui ont aimé Scream, surtout le trois. Ça pianote dans tous les sens sur des smartphones qui ne se déchargent jamais. Je n’en ai pas, mais quand j’en vois certains, une photo, un SMS, un appel et la batterie est à plat. Super la nouvelle technologie. Moi j’en ai un tout pourri et je peux recevoir et appeler après six jours sans m’en servir.

Les morts, juste quelques effets sans grand intérêt.

L’intro du film vous donne en même temps la fin du film. Donc, aucune surprise de ce côté.

Je vous remets la bande-annonce, histoire de …

Rien à ajouter si ce n’est qu’il ne restera pas dans les annales du cinéma. En parlant d’annales (bon d’accord, je sors).

Sections: 
Type: 

Ajouter un commentaire