Littérature de l’Imaginaire

Titre Date uid de l'auteur
Solaris n°159 et n°160

Deux belles livraisons de la célèbre revue canadienne, qui en arrive donc à son 160ème numéro ! Le n° 159 s’ouvre sur le Prix Solaris 2006, Le vol de l’abeille de Michèle Laframboise, brillante variation sur le thème de la ruche humaine. Les nouvelles qui suivent sont toutes de grande qualité, de la laconique Ceci n’est pas une crise cardiaque de Frederick Durand, au très nostalgique du blues A la croisée d’Eric Holstein ou au fascinant Le Regard du Trilobite de Mario Tessier, hard thriller paléontologique.

08/12/2006 4
Dragon renégat (Le)

Tara Duncan est de retour pour le quatrième volet de ses aventures, que l’auteur prévoit de raconter en dix livres.

AUDOUIN- MAMIKONIAN Sophie
06/12/2006 18
Flandry, défenseur de l'empire terrien

Après Agent de l’empire terrien, voici Dominic Flandry devenu défenseur. Nous retrouvons le décor ’insolite et grandiose’ (comme dit Gotlib) du vrai space opera, avec cet empire galactique démesuré et proche de l’éclatement.

ANDERSON Poul
04/12/2006 4
Royaume blessé (Le)

Tout commence dans une taverne au rythme d’une histoire scandée par un conteur Kelte. Il raconte l’histoire de son peuple, de ce roi aux nombreuses conquêtes, presque invincible, mort pour avoir trahi l’amour d’une femme. Allander Ap’Callaghan ne laisse derrière lui qu’un jeune héritier, son frère Eylir Ap’Callaghan, qui sera élevé dans la légende de son frère, dans la fierté des Keltes.

KLOETZER Laurent
02/12/2006 15
Déchirure (La)

Sous le charme et prise au piège... Mon addiction aux cycles de Robin Hobb...

HOBB Robin
29/11/2006 6
Génération Warriors, Les planètes pirates T2

Sassinak, forte de son succès contre les Lourdmondiens dans le précédent volume, est contrainte de se présenter au Palais de justice comme témoin. Mais au lieu d’attendre tranquillement le procès de Tanegli, elle va fureter dans des endroits où théoriquement elle n’a rien à faire. Le gigantesque complot qui se fomente sur Diplo la poussera à intervenir.

MOON Elisabeth, McCAFFREY Anne
27/11/2006 11
Parasites comme nous (Des)

Le professeur Hannah a comme élève un millionnaire qui expérimente par lui-même la vie aux temps immémoriaux. Alors que ce dernier cherche de la nourriture, il découvre la sépulture d’un des ancêtres des Américains. Aux côtés de ce Clovis, deux sphères aux apparences anodines. L’une d’elles contiendrait des graines de maïs. L’autre, nul ne le sait. Et le professeur et son élève vont ouvrir cette urne...

JOHNSON Adam
25/11/2006 11
Bazaar

Bazaar est une livre un peu particulier dans la carrière de Stephen King, puisqu’il s’agit du roman où le lecteur assiste, impuissant, à la disparition de Castle Rock, bourgade fictive du Maine qui occupait les recoins de la fiction kingienne jusque là. Disparition... Et quelle disparition, puisque lorsqu’on s’appelle Stephen King, on propose généralement les choses avec panache. Dans ce cas-ci, tout démarre par l’arrivée, à Castle Rock d’un commerçant particulier, Leland Gaunt, dont la boutique renferme un tas d’objets bien particuliers.

KING Stephen
24/11/2006 7
Diable en gris (Le)

Phénix et Graham Masterton, c’est une longue histoire d’amitié... Lorsque nous avions organisé, dans un passé oublié, un Festival de Littérature de l’Imaginaire en partenariat avec le Festival de Film Fantastique de Bruxelles, Graham était des nôtres... Lorsque, rebelote, nous fûmes de l’aventure Foire du Livre de Bruxelles au début des années 2000, c’est encore une fois Graham qui traversa la Manche pour représenter fièrement les couleurs des auteurs anglo-saxons sous nos latitudes.

MASTERTON Graham
21/11/2006 7
MASTERTON Graham 01

Où avez-vous puisé votre inspiration pour Le Diable en Gris ? J’ai toujours été intéressé par la Guerre de Sécession et la bataille de Wilderness en particulier, parce qu’il s’agit d’un baroud d’honneur, un dernier effort des Confédérés pour sauver leur capitale, Richmond. Ils n’avaient presque plus de munitions, de vivres, mais ils ont repoussé les armées du Nord, qui leur étaient supérieures en nombre. Mais cette bataille a aussi un côté apocalyptique, parce qu’elle s’est déroulée dans une forêt assez dense... qui a pris feu pendant les combats et de nombreux soldats ont été brûlés vifs.

MASTERTON Graham
21/11/2006 7

Pages